Bases de l’ assurance moto, focus sur cette police

Obligatoire, souscrire une assurance moto est facile. Focus sur cette police

assurance moto

Tous les âges

L’ assurance moto est peu évoquée, pourtant les deux roues ont gagné depuis des années les mœurs des usagers des grandes villes françaises. En effet, comme sa cousine sur quatre roues, cette police est obligatoire. Du coup, le choix de la compagnie pour se souscrire est aussi libre. D’ailleurs presque toutes les compagnies possèdent une branche qui se consacre à cette filière. Il suffit de faire des comparaisons pour trouver la meilleure offre. Il faut noter que celle-ci doit correspondre aux besoins du souscripteur. Pour vidal-assurances, la meilleure offre ne veut pas dire le meilleur prix. Chaque assuré connait l’utilisation de sa moto donc la police correspondante.

Comme avec l’assurance automobile, il y a plusieurs types de conducteurs. Il y a les pilotes expérimentés. Dans le jargon de l’assurance, il s’agit du conducteur malussé. Ensuite, il y a le motard encore jeune. Avec quelques années, voire des mois, derrière le guidon. Quoi qu’il en soit, la compagnie fera toujours une enquête concernant le conducteur. En fouillant dans son passé, elle pourra établir le profil du souscripteur. Et à partir d’autres informations, elle évaluera le montant de la cotisation. Un pilote au passé tumultueux aura un autre traitement qu’un pilote irréprochable. Tout comme le nombre d’années d’expérience, cela compte aussi dans les décomptes.

Les limites selon vidal-assurances

Il y a trois genres d’assurance. L’assurance motos tous risques couvre presque tous les dommages. Elle ouvre aussi bien le fautif que la victime. Ainsi, un assuré ayant entrainé par sa négligence un accident pourra activer son assurance. Tout comme, s’il a été fauché par une moto. Cette police couvre tous les dégâts corporels. Elle est aussi apte à dédommager le souscripteur en cas de vol ou d’incendie. Elle couvre aussi toute forme de dépannage et d’assistance. Cependant, il faut vérifier toutes les clauses avant de signer le contrat d’assurance moto. En plus, il est utile de savoir que chaque police est négociable d’après www.vidal-assurances.fr. Aux deux parties de trouver des terrains d’entente.

L’ assurance moto au tiers constitue l’autre type de police. Ici, les conditions, tout comme les divers frais et coûts à payer sont assez minimes. Elles sont limitées à la responsabilité civile du conducteur. En cas d’accidents sur autrui, il peut faire valoir son assurance. Par contre, ses frais de soins ou de réparations ne seront pas dédommagés par sa police. Il peut tout de même élargir sa garantie en négociant auprès de sa compagnie. Et enfin, il y a l’assurance moto au kilomètre. Elle est conseillée aux pilotes moins chevronnés. Si ces derniers parcourent moins de 10 000 kilomètres par an, c’est la police la plus profitable pour eux.

Les assouplissements

Différentes lois ont pu assouplir les obligations des souscripteurs vis-à-vis de leur police d’assurance. La loi Hamon a facilité la résiliation du contrat. Tandis que la loi chatel a apporté plus de fluidité dans la relation entre la compagnie et son client. Ainsi, celle-ci est tenue d’informer son souscripteur des mois à l’avance si elle compte résilier son contrat.

Ces articles pourraient vous intéresser

Partager & commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

justo id venenatis, luctus risus. tempus venenatis pulvinar nunc sed quis, ingrande fête nationale de la motoBraderie Cardy cannes